Elle était comme ça, Rachel...

Drôle d’époque. Après la disparition le mois dernier de Lotfi Akalay, l’écrivain caustique, Tanger perd une autre de ses figures : Rachel Muyal. L’ancienne directrice de la librairie des Colonnes est décédée lundi 27 janvier, à son domicile, d’un arrêt cardiaque. Elle avait 86 ans.

Par

Rachel Muyal a dirigé la librairie des Colonnes de 1974 à 1999. Crédit: A. Kadiri

Une page se tourne. Ce lundi 27 janvier, Rachel Muyal est partie doucement, sans faire de bruit. “Elle se préparait à sortir déjeuner, elle s’était habillée et maquillée. Puis ressentant de la fatigue, elle s’allongea dans son lit. Puis elle est partie…”, raconte Simon-Pierre Hamelin, directeur de la librairie des Colonnes, qui la connut très bien. A Tanger, la légende dit que tout le monde connaissait Rachel Muyal et réciproquement. Cette femme de tempérament a dédié sa vie à Tanger, mais elle est surtout connue pour avoir dirigé la librairie des Colonnes, vingt-cinq ans durant, de 1974 à 1999. Ces derniers temps, malgré ses 86 ans, Rachel Muyal était active. Quatre jours avant son décès, elle avait participé à un hommage à Lotfi Akalay, autre figure du patrimoine tangérois, récemment disparu. Quelques semaines auparavant, elle…

article suivant

Alors que la RAM s'empare du créneau des low-costs, Marrakech “passe à l’offensive” pour sauver sa saison hivernale