Trois choses à retenir de l’enquête de conjoncture du HCP pour 2019  

Yassine Toumi/TelQuel Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Pessimisme et ressenti négatif

En 2019, le pessimisme a persisté chez les familles marocaines. En cause, une perception négative de leur niveau de vie. Selon l’enquête, 43% des ménages ont déclaré ressentir une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 34% un maintien au même niveau et 23% une amélioration. Pour ce qui est de 2020, 28,8% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 44,5% à un maintien au même niveau et 26,7% à une amélioration.

Pas le moment d’acheter

La majorité des ménages estiment que la conjoncture est “peu favorable à l’achat de biens durables”. Au quatrième trimestre de 2019, “55,6% contre 26,3% des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables”. Le solde d’opinion de cet indicateur est ainsi resté négatif.

Dégradation des droits de l’homme

En plus des indicateurs trimestriels, le HCP calcule aussi “à la fin de chaque année le solde relatif à la perception par les ménages de certaines composantes de leur environnement, dont la variabilité n’est pas significative d’un trimestre…

article suivant

Jorf Lasfar : le Groupe OCP va construire une nouvelle usine de production d’acide phosphorique purifié