De Fès à Séville, sur les traces de Youssef En-Nesyri

Il n’a jamais fait partie des joueurs “les plus talentueux” de sa génération. Pourtant, Youssef En-Nesyri est parvenu à se frayer un chemin parmi les grands. Cible de critiques, il a répondu par le travail. Aujourd’hui, le natif de Fès porte la tunique du FC Séville qui a déboursé 20 millions d’euros pour le recruter. Itinéraire d’un attaquant forgé dans un quartier difficile de la capitale spirituelle.

Par

Youssef En-Nesyri, sautant plus haut que Sergio Ramos pour donner l'avantage au Maroc face à l'Espagne (2-2) lors de la Coupe du Monde 2018. Crédit: AFP

Jeudi 16 janvier, l’avion de Youssef En-Nesyri atterrit à l’aéroport de Séville-San Pablo en milieu d’après-midi. Sourire masqué et yeux qui brillent, l’international marocain de 22 ans a du mal à cacher sa joie. D’un pas serein, il marche vers un certain Monchi pour une accolade avant de se rendre au siège du FC Séville pour parapher un contrat de 5 ans et demi.

Ramón Rodríguez Verdejo, alias Monchi, a été derrière le recrutement du jeune En-Nesyri, comme il a été derrière celui de plusieurs grandes stars du FC Séville. Car Monchi a l’œil : son réseau de recrutement, estimé à plus de 700 scouts et recruteurs, a repéré des joueurs talentueux du monde…

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres