Botola : la VAR sera utilisée pour la phase retour

 L’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) sera utilisée dès la phase retour du championnat, qui démarre en février prochain.

Par

Les arbitres marocains en stage de formation VAR. Crédit: MAP

C’est désormais officiel, l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) sera opérationnelle dès la phase retour du championnat national, en février, lors de la 16e journée de Botola. C’est ce qu’a annoncé la Fédération royale marocaine de football (FRMF), dans un communiqué relayé le 13 janvier. Une décision qui intervient après une série de réunions entre des membres fédéraux, la commission centrale d’arbitrage et le fournisseur MediaPro — lié par un contrat de quatre ans avec la FRMF —, qui s’occupe de cette technologie pour de grands championnats européens comme la Liga.

à lire aussi

Sur le plan continental, le Maroc est le premier pays africain à adopter la VAR dans son championnat. L’expérience réussie de son utilisation en Coupe du Trône a encouragé les responsables à prendre cette décision historique pour le football marocain. L’arbitre de la finale, Adil Zourak, avait en effet consulté l’écran de la VAR avant de revenir sur sa décision et finalement siffler penalty pour le Tihad Athletic Sport (TAS). Un penalty qui a accordé la victoire (2-1) au club historique de la capitale économique, lequel n’avait jamais remporté le moindre titre. En demi-finale, c’est également la VAR qui avait permis au TAS de se qualifier.

À quel prix ?

Le 14 février, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, révélait que l’arbitrage vidéo serait adopté au cours de cette saison 2019-2020. La formation des arbitres a finalement duré plus longtemps que prévu, mais le premier grand test en Coupe du Trône s’est avéré concluant. Les arbitres marocains ont suivi une formation accélérée durant ce début de saison, afin d’être prêts pour la seconde partie du championnat.

En septembre dernier, en marge de la formation des arbitres, le président de la commission centrale d’arbitrage, Jamal Kaaouachi, confiait que la VAR coûterait à la FRMF 50 000 dirhams par match. Avec 30 journées de huit rencontres, l’utilisation de la VAR devrait coûter près de 12 millions de dirhams par saison, sans compter les rencontres de la Coupe du Trône.

LISEZ GRATUITEMENT
CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT À TELQUEL

J’en profite Vous avez dèjà un compte TelQuel? Identifiez-vous
article suivant

L’état d’urgence prolongé jusqu’au 10 août