Parution : regards croisés sur le paradoxe de la migration au Maroc

Le livre collectif “Migrations au Maroc : l’impasse ?”, paru début décembre, interroge la politique migratoire du pays dans un esprit de plaidoyer.

Par

Yassine Toumi/TELQUEL

Neuf journalistes (Yasmine Bouchfar, Cheima El Hajjam, Danielle Engolo, Hicham Houdaïfa, Fadwa Islah, Salaheddine Lemaizi, Dounia Z. Mseffer, Nada Oumhand et Ghita Zine) ont contribué au livre collectif Migrations au Maroc : l’impasse ? paru le 9 décembre dernier. Ce recueil d’articles entend pointer le résultat mitigé de la Stratégie nationale d’immigration et d’asile (SNIA) et le résultat des processus de régularisation, en donnant la parole aux migrants — réguliers ou non — venus du continent, et aux acteurs associatifs qui défendent leurs droits.

Le 9 décembre dernier, la maison d’édition En Toutes Lettres a publié un ouvrage collectif sur la migration au Maroc.
Dans une logique de transmission entre les plus expérimentés et les moins aguerris d’entre eux, les journalistes ont entamé leur enquête cet été. Chacun s’est attelé à explorer différents aspects de l’expérience migratoire, dans un ouvrage qui pourrait faire office de manifeste.

Histoires vécues

Les viols…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés