Le chômage baisse en ville mais progresse à la campagne

Le chômage baisse en ville mais progresse à la campagne

Malgré une création nette de 143 000 emplois par rapport au troisième trimestre de l’année précédente, le chômage progresse à cause des pertes d’emploi en milieu rural.

Par

Yassine Toumi/TELQUEL

L’emploi rural a souffert des mauvais résultats de la dernière campagne agricole. Entre le troisième trimestre de 2018 et la même période de 2019, le taux de chômage en milieu rural est passé de 3,9 % à 4,5 %, selon l’enquête trimestrielle du HCP. On constate un phénomène inverse en milieu urbain où le chômage a diminué, passant de 13,7 % à 12,1 %.

Au niveau national, cela se traduit par une légère augmentation de 9,3 à 9,4 %. Avec une hausse de 26 000 personnes, 23 000 en milieu rural et 3 000 en milieu urbain, le volume global du chômage a atteint 1 114 000 personnes au niveau national. Ce taux reste relativement élevé parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans représentant 26,7 %, les femmes 13,9 %, et les diplômés 15,5 %.

L’économie marocaine a créé 262 000 postes en milieu urbain et en a perdu 119000 en milieu rural, soit une création nette de 143 000 postes d’emploi. Une année auparavant, entre le troisième trimestre de 2017 et la même période de 2018, l’économie marocaine avait créé 201 000 postes d’emploi. Le taux d’activité a connu, au niveau national, une stagnation autour de 44,9 %. Il s’est accru de 41,1 % à 41,7 % en milieu urbain et a régressé de 51,9 % à 50,8 % en milieu rural.

Entre le troisième trimestre de 2018 et celui de 2019, le secteur des “services” a créé 336 000 postes d’emploi au niveau national (260 000 en milieu urbain et 76 000 en milieu rural), enregistrant un accroissement de 7,2 % de l’emploi dans ce secteur. Ces nouveaux postes ont été créés principalement par la branche “du commerce et de réparation d’automobiles et de motocycles” avec 135 000 postes.

Le secteur des BTP a créé 37 000 postes d’emploi, résultat d’une création de 13 000 postes en milieu urbain et de 24 000 en milieu rural, enregistrant une hausse de 3,3 % du volume d’emplois dans ce secteur. En revanche, le secteur de l’“agriculture, forêt et pêche” a perdu 204 000 postes d’emploi, 202 000 en milieu rural et 2 000 en milieu urbain. Le secteur de l’“industrie, y compris l’artisanat” a perdu 26 000 postes, 9 000 en milieu urbain et 17 000 en milieu rural, ce qui correspond à une baisse de 2 % du volume de l’emploi dans ce secteur.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

           

article suivant

ô Canada, ou l’inexplicable exode

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.