Bombardier scelle une entente avec Spirit AeroSystems pour vendre ses activités marocaines

Bombardier scelle une entente avec Spirit AeroSystems pour vendre ses activités marocaines

Dans un communiqué de presse du constructeur aérien canadien Bombardier publié le 31 octobre, la firme annonce une entente définitive sur la vente de ses activités d’aérostructures à l’entreprise américaine Spirit AeroSystems sur ses sites de Belfast, de Dallas et du Maroc. Le tout pour plus d’un milliard de dollars.

Par

Le Maroc compte près de 140 entreprises du secteur de l'aéronautique. Crédit: Gimas

La nouvelle est tombée depuis Montréal ce 31 octobre. Le constructeur aérien Bombardier a publié un communiqué de presse où il annonce le rachat de ses activités d’aérostructures par le géant américain Spirit AeroSystems.“Avec cette transaction, Spirit acquerra les activités de Bombardier liées aux aérostructures et aux services après-vente de Belfast, au Royaume-Uni ; de Casablanca au Maroc”, annonce le communiqué du constructeur.

à lire aussi

La firme assure également la reprise des installations d’aérostructures de maintenance, de réparation et de remise à neuf de composants de Dallas. Le communiqué de Bombardier précise : “Après la transaction, Spirit continuera de fournir des composants structuraux d’avions et des pièces de rechange pour soutenir la production et les avions en service des gammes Learjet, Challenger et Global de Bombardier Aviation.”

Une transaction à plus d’un milliard de dollars

Une opération de rachat d’actifs qui se soldera par une contrepartie financière de 500 millions de dollars en espèces. Le communiqué annonce également “la reprise de passifs d’une valeur comptable totale supérieure à 700 millions de dollars”. Un rachat aligné avec la stratégie de Bombardier de se recentrer sur ses activités principales. Le communiqué précise dans ce sens que “la transaction fait suite à la création de Bombardier Aviation plus tôt cette année, et allège son empreinte liée aux aérostructures pour se concentrer sur ses capacités stratégiques situées à Montréal, au Mexique et sur ses activités liées à l’aile d’avion Global 7500 situées au Texas”.

Le ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy avait, lors de l’annonce de la cession des actifs de Bombardier au Maroc en mai dernier, annoncé des potentiels repreneurs, dont Spirit AeroSystems. “Le géant français Airbus, l’Américain Spirit et l’Anglais GKN sont en lice. Les résultats de l’appel d’offres devraient être rendus publics d’ici trois semaines”, annonçait-il. Une nouvelle qui vient avec du retard mais qui est désormais confirmée.

Quid des employés ?

Le communiqué n’évoque cependant pas l’avenir des employés. Seule une phrase du PDG du groupe canadien, Alain Bellemare, explique dans le communiqué : “Nous sommes convaincus que l’acquisition par Spirit de ces actifs liés aux aérostructures est la meilleure solution pour nos clients, nos employés et nos actionnaires.

Contactée à ce sujet, Safae Bouchouirab, responsable des relations publiques auprès de Bombardier Maroc, nous explique que “l’acquisition concerne le Maroc mais également les sites de Belfast et Dallas. Il s’agit d’un rachat des sites et des opérations, c’est-à-dire d’usines, de chaînes de production, ainsi que des employés et des engagements de Bombardier”. Elle poursuit : “La signature finale se fera probablement vers la fin du premier semestre 2020. Aujourd’hui, il n’y a pas de vente finale, donc les employés resteront.”

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Ce qui va changer pour les droits d'auteur

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.