Le marché central ne sera finalement pas “gastronomique”

Suite à une réunion tenue le 15 octobre, la décision de transformer le marché central de Casablanca en “marché gastronomique” a finalement été annulée. Sa restauration structurelle est toutefois maintenue.

Par

Le marché central de Casablanca, en attente de restauration. Crédit: Yassine Toumi / TELQUEL

Le marché central ne deviendra pas un “marché gastronomique répondant aux normes internationales”. C’est pourtant ce que prévoyait la Société de développement local (SDL) Casa Aménagement, en lançant, fin juillet, un appel d’offres pour le choix du bureau d’études chargé de l’état des lieux du marché central de Casablanca avant sa restauration. Face à la résistance des commerçants, marquée par un sit-in organisé le 8 août dernier, la SDL fait marche arrière. Sur son site, le projet change d’intitulé : “Réhabilitation et valorisation du marché central dans le cadre de la requalification et mise en valeur du quartier art déco de Casablanca.” En effet, suite à une réunion tenue le 15 octobre en présence du gouverneur de la préfecture Casa-Anfa, du président de l’association des commerçants, du représentant de la SDL Casa Aménagement et de l’architecte de la préfecture, la décision de restaurer le marché central est maintenue, mais sa reconversion en “marché…

article suivant

Alors que la RAM s'empare du créneau des low-costs, Marrakech “passe à l’offensive” pour sauver sa saison hivernale