Démission de Mezouar : que prévoient les statuts du patronat en termes de succession ?

Au lendemain de la démission de Salaheddine Mezouar de son poste de président de la CGEM, que prévoient les statuts du patronat marocain en termes de succession ?

Par

Yassine Toumi / TelQuel

Le 13 octobre, quelques heures après s’être exprimé à la World Policy Conference sur la situation politique en Algérie, Salaheddine Mezouar a annoncé, dans un e-mail adressé aux membres de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), sa démission de son poste de président en raison de “contraintes personnelles majeures. Près d’un an et demi après son élection à la tête du patronat, qui pourrait succéder à Salaheddine Mezouar à la présidence de la CGEM? Selon les statuts de la confédération, “en cas de cessation définitive de fonction du président en raison d’un décès ou d’une démission ou de toute autre cause entraînant une absence ou un empêchement permanent, le conseil d’administration est tenu de convoquer, dans les trois mois de la vacance du poste de président, l’assemblée générale ordinaire afin d’élire un nouveau président et un nouveau vice-président général”, car la cessation de fonction du président “emporte de…

article suivant

Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc