Exposition: Ilias Selfati fait hennir la forêt

Sous l’intitulé “When the forest takes shapes”, l’artiste, à cheval sur les principes, expose une série d’œuvres réalisées entre 1995 et 2019. L’accrochage se poursuit jusqu’au 2 novembre à l’espace Artorium à Casablanca en collaboration avec la galerie Shart.

Par

Les œuvres de l'artiste, accrochées à l'espace Artorium, ont été réalisées entre 1995 et 2019. Crédit: Courtesy Galerie Shart

Après avoir fui la forêt pendant l’enfance, il y pénètre artistiquement il y a plus de deux décennies, pour ne plus en sortir que sporadiquement. Son atmosphère, sa végétation, ses habitants sur quatre pattes… Et les chevaux ! Un monde trouble et fascinant, une source inépuisable d’inspiration. Si le huis clos de ce grand espace l’effraye petit, aujourd’hui il le nourrit.

Ilias Selfati
Sinon, il aurait embrasé les fourneaux. Lui qui se voyait plutôt chef cuistot que cuisinier ès art. Il éponge de son ardoise “de l’étable à la table”, se ravise et fait corps avec la chair animale et son environnement pour mieux caresser l’humain qui sommeille en lui. Il est le beau et la bête, l’homme et la femme, la fleur et l’épine. A l’entendre parler, on se…
article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité