Après un appel pour les libertés individuelles, Balafrej s'attire les foudres des islamistes

Après un appel pour les libertés individuelles, Balafrej s'attire les foudres des islamistes

Dans le dernier de ses habituels podcasts publiés sur Facebook, le parlementaire de la Fédération de la gauche démocratique a appelé à la suppression des articles 489, 490 et 491 du Code pénal marocain, qui punissent respectivement l’homosexualité, les relations sexuelles hors mariage et l’adultère. Une position qui a fait de lui la cible de plusieurs salafistes influents sur les réseaux sociaux.

Par

Omar Balafrej © Yassine Toumi

Depuis quelque temps, Omar Balafrej, le parlementaire de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) publie régulièrement un podcast vidéo pour évoquer plusieurs problèmes sociologiques du Royaume et parler ouvertement de ses positions et de celles de son parti. Mais sa dernière vidéo, dans laquelle il déclare avoir appelé à la suppression des articles du Code pénal qui punissent l’homosexualité, les relations sexuelles hors mariage et l’adultère (les articles 489, 490 et 491) a provoqué un véritable tollé sur les réseaux sociaux, et tout particulièrement auprès des islamistes. Au-delà des prédicateurs et autres islamistes influents sur les réseaux sociaux, c’est le chef du gouvernement en personne qui aurait à son tour réagi au podcast du parlementaire de la FGD, lequel a déposé son projet de loi au Parlement.

Les islamistes s’insurgent

Selon le site Al3omk.com, Saâd Eddine El Othmani, lors de son intervention à Agadir ce 29 septembre, à l’occasion d’un meeting du parti de la lampe, a estimé que “certains saisissent la moindre occasion pour cibler les principes religieux et les constantes fondamentales de...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

TelQuel recrute des Product Managers

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.