Donald Trump a-t-il modifié la carte de la trajectoire de l’ouragan Dorian ?

Donald Trump a-t-il modifié la carte de la trajectoire de l’ouragan Dorian ?

Le président américain a présenté, mercredi face à la presse, une carte du National Hurricane Center (NHC) montrant le trajet de l’ouragan Dorian. Mais ce que la presse a surtout retenu, c'est un trait ajouté au crayon noir sur cette carte pour que l'État de l'Alabama soit inclus comme zone touchée par le cyclone.

Par

Le président américain Donald Trump. Crédit: AFP

Alors que la côte est des États-Unis se prépare à l’arrivée de l’ouragan Dorian, Donald Trump, a préféré travestir la réalité pour éviter de reconnaitre une erreur. En effet, le milliardaire républicain a publié dimanche dernier un tweet où il affirmait, contrairement à ce qu’avançait le National Hurricane Center (NHC), que l’Etat d’Alabama serait frappé par le cyclone avec la Floride, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord et la Géorgie.

Vingt minutes plus tard, le bureau du National Weather Service à Birmingham (NWS) en Alabama dément les propos du président : « L’Alabama ne sera pas touché par #Dorian. Nous répétons, aucun impact de l’ouragan Dorian ne sera ressenti en Alabama, l’ouragan restera nettement plus à l’est, » insiste le NWS.

Mais Donald Trump ne veut rien entendre, il s’entête et reste sur sa version. Trois jours plus tard, il brandit une carte du trajet de Dorian sur laquelle un trait a été ajouté grossièrement à la main pour que l’Alabama fasse partie des états touchés. Voici la version originale (en haut) et la version modifiée (en bat) de la carte en question :

Le locataire de la Maison-Blanche est allé encore plus loin en s’en prenant à un journaliste de la chaine ABC qu’il qualifie de “poids léger”. Il a également publié mercredi soir, une autre carte datée du 28 août du « South Florida Water Management Office », celle-ci compile plusieurs modèles de prévision avec très peu qui passent par l’Alabama. Au bas de la carte, on peut lire une inscription « ce graphique est un complément mais ne remplace pas les avis du NHC ».

Mais pour Donald Trump, c’elle est la preuve ultime qu’il avait raison. Il écrit dans son tweet : « voici la trajectoire prévue de l’ouragan à ses débuts. Comme vous pouvez le voir, presque tous les modèles prédisaient qu’il allait traverser la Floride et frapper aussi la Géorgie et l’Alabama », « J’accepte les excuses pour les Fake News ! », a-t-il ajouté, imperturbable.

L’ouragan Dorian a fait au moins 20 morts aux Bahamas en moins de cinq jours, il continue depuis de longer la côte est des États-Unis.

article suivant

Ce qu'il faut retenir des sorties des Lions face à la Mauritanie et au Burundi

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.