Peine de mort prononcée contre les trois principaux accusés

La Chambre criminelle de la Cour d'appel de Rabat s'est alignée sur le réquisitoire du ministère public et a prononcé ce jeudi la peine de mort à l'encontre des trois principaux accusés du double meurtre de deux étudiantes scandinaves à Imlil au mois de décembre dernier. 

Par

Un des accusés lors de l'ouverture du procès du double meurtre d'Imlil début mai. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Le verdict est tombé. Ce jeudi 18 juillet à la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat (annexe de Salé) a rendu son jugement contre les 24 accusés impliqués dans le double meurtre d’Imlil. La Cour s’est alignée sur le réquisitoire du ministère public, en condamnant à la peine de mort les trois principaux accusés, à savoir Abdessamad El Joud, l’émir présumé de la cellule, Younes Ouziad et Rachid Afati. Le juge Abdellatif Amrani a condamné Abderrahmane Khayali, celui qui a pris part à la vidéo d’allégeance à Daech, à la réclusion à perpétuité.

L’épouse du ressortissant hispano-suisse Kevin Zoller n’a pas retenu ses larmes lorsqu’une peine de 20 ans de prison a été prononcée à l’encontre de son mari, accusé, entre autres, d’avoir appris aux principaux suspects à utiliser une messagerie cryptée et de les avoir “entraînés au tir“. Les autres accusés ont écopé de peine allant 5 à 20 ans de réclusion.

Concernant le volet civil, la Cour a déclaré l’irrecevabilité de la demande de la partie civile sur la condamnation de l’État à dédommager les proches de la victime danoise. Toutefois, le président de la Cour Abdellatif Amrani a condamné les 4 principaux accusés, à savoir Abdessamad El Joud, Younes Ouziad, Rachid Afati et Abderrahmane Khayali à verser deux millions de dirhams aux proches de la victime norvégienne.

article suivant

5 juillet, 10h: 310 nouveaux cas depuis hier 18h, 14 132 au total