Après une réunion urgente du bureau politique, le PAM au bord de l’implosion

Après une réunion urgente du bureau politique, le PAM au bord de l’implosion

Au cours d’une réunion urgente du bureau politique le 20 mai, Hakim Benchamach a décidé de renvoyer le dossier de la première réunion du comité préparatoire du prochain congrès du parti au comité d’éthique de la formation et d’écarter Mohamed Hamouti de la présidence du bureau fédéral. Des décisions rejetées en bloc par douze membres du bureau politique.

Par

Au sein du PAM, le bras de fer entre le clan du secrétaire général Benchamach et celui de l’“Appel à l’avenir” se poursuit. Après l’élection contestée le 18 mai de Samir Goudar à la tête du comité préparatoire du prochain congrès national du parti, le bureau politique s’est réuni en catastrophe le 20 mai.

Au cours de cette réunion, le secrétaire général du parti “a détaillé les violations et irrégularités organisationnelles, légales et éthiques qui ont entravé le processus d’élection du président du comité et ses commissions techniques.

Le chef du parti au tracteur reproche aux frondeurs d’avoir continué la réunion du 18 mai alors qu’il l’avait levée, mais aussi d’avoir élu Samir Goudar “en dehors des principes réglementaires et légaux.

Benchamach a décidé “de retirer la présidence du bureau fédéral à Mohamed Hammouti, nommée après un accord du 5 janvier. Le poste sera repris par le secrétaire général lui-même “conformément à l’article 39 du statut du parti, justifie-t-il. Benchamach a en outre décidé de transférer le dossier de la première réunion du comité préparatoire au comité d’éthique du parti. Il “considère la poursuite des travaux du comité préparatoire et ce qui en a résulté, illégal et non conforme aux règles de la légitimité organisationnelle et politique.

La réponse du clan adverse ne s’est pas fait attendre. Douze membres du bureau politique du PAM affirment qu’en plus de la décision d’écarter Mohamed Hamouti de la présidence du bureau fédéral et du renvoi du dossier la réunion du comité préparatoire au comité d’éthique, Hakim Benchamach “a décidé d’envoyer une correspondance au ministère de l’Intérieur appelant à interdire toutes réunions du comité préparatoire.

Pour ces membres du bureau politique, “les décisions prises par le secrétaire général n’engagent que lui. Ils affirment aussi que l’élection de Samir Goudar à la tête du comité préparatoire “incarne l’avis libre et démocratique de ses membres et appellent les militants PAM “à s’inscrire dans une dynamique positive pour la préparation du 4e congrès.

Le 18 mai dernier, l’élection à la présidence du comité préparatoire du prochain congrès a viré à la guerre des clans entre d’un côté les partisans de l’actuel secrétaire général du parti, et de l’autre les signataires d’un “Appel de l’avenir. Un communiqué de Hakim Benchamach explique que la réunion a été “levée, alors qu’un autre communiqué de la présidence du comité préparatoire annonçait la nomination de Samir Goudar à la présidence de l’instance.

article suivant

Meknès : Arrestation de 11 individus impliqués dans un réseau de "sextorsion"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.