Hommage: Mahjoub Raji, le multi self made man

L’artiste s’est éteint à Rabat le 17 avril à 79 ans. Il manque, depuis, à ses pairs comme à son public. En 60 ans de carrière, son amour pour le métier est resté intact. Il a parcouru les décennies en jonglant avec le théâtre, la radio, la télévision et le cinéma.

Par

Mahjoub Raji laisse une marque indélébile dans l’histoire marocaine de la dramaturgie, du cinéma, des productions radiophoniques et télévisuelles. Crédit: RACHID TNIOUNI/TELQUEL

Son humour mouvant, sa gentillesse légendaire et sa courtoisie débordante font de lui l’ami de tous, l’être accueillant et généreux. Fier et modeste, il mène sa vie sans se compliquer l’existence. Lorsqu’il est approché par un admirateur, il est l’idole disponible, l’homme respectueux. Jamais un mot de travers, même si ce type d’exercice peut parfois peser. Mais l’artiste né à Casablanca considère que son public est sa force, qu’il ne vit que par l’amour que celui-ci lui porte.

“Eh oui, Mahjoub Raji sur une mobylette ! Ça le fait ou pas?”

Mahjoub Raji
Connu aussi pour ses sorties inspirées, il lance un jour à l’endroit de jeunes qui le toisent: “Eh oui, Mahjoub Raji sur une mobylette ! Ça le fait ou pas ?” On est à la fin des…
article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques