Saad Sahli, l'avocat du diable ?

Saad Sahli, l'avocat du diable ?

Le 2 mai, Saad Sahli défendra l'hispano-suisse Kevin Zoller, soupçonné d'être impliqué dans le meurtre des deux randonneuses scandinaves à Imlil, en décembre 2018. Comment défendre l'indéfendable ?

Par

Maître Sahli a fondé son cabinet il y a une dizaine d'années , à Rabat. DR

Kevin Zoller n’a pas choisi un inconnu pour sa défense : Saad Sahli. Affaire Taoufik Bouachrine, affaire Rachid Nini, affaire Abdallah Bakkali… C’est lui. L’avocat pénaliste n’en doute pas : Kevin Zoller n’est nullement impliqué dans l’attaque d’Imlil qui a coûté la vie à deux jeunes touristes scandinaves, Louisa Vesterager Jespersen et Maren Ueland, le 17 décembre 2018.

“Kevin est un jeune homme qui aime le football”, débute-t-il d’une voix placide. “Il est très sociable, pas fanatique du tout. Lorsque sa femme lui a envoyé la vidéo d’Imlil par message, il a été très choqué”. L’adolescence agitée, la mort du père, l’instabilité psychologique, les stupéfiants, les vols, la violence conjugale… Saad Sahli n’en parle pas. “Il aime le football”, — Kevin est un grand supporter du Raja —, voilà tout.

L’hispano-suisse de 25 ans, est “soupçonné d’avoir appris à certaines personnes interpellées dans cette affaire à utiliser les outils de communication issus des nouvelles technologies et de les avoir entraînées au tir”, d’après Abdelhak Khiame, patron du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ). Mais ça, Saad Sahli...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Le Maroc déroule le tapis rouge pour ses relais d’influence en Afrique du Sud

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.