Le RNI poursuit sa "tournée de l'écoute" à Essaouira

Le RNI poursuit sa "tournée de l'écoute" à Essaouira

Les cadres du RNI se sont rendus à Essaouira les 5 et 6 avril dans le cadre de la “tournée de l’écoute” initiée par le parti. Au menu de ce déplacement : bains de foule, rencontres avec les habitants de la région et prise de position sur le projet de loi-cadre sur l’enseignement.

Par

Facebook/RNI

Le RNI pense déjà à 2021. Les 5 et 6 avril, le bureau politique du parti à la colombe ainsi que son président se sont rendus à Essaouira. Un déplacement aux allures de campagne électorale avant l’heure débuté par une réunion à huis clos du bureau politique du RNI, et qui s’est poursuivi avec une tournée des principales figures du parti  à Essaouira.

Ainsi, Aziz Akhannouch et plusieurs cadres du RNI comme le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, celui de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami mais aussi les secrétaires d’État au Tourisme, Lamia Boutaleb, et à la pêche maritime ont sillonné la médina d’Essaouira entamant des discussions avec les habitants de la ville.

Dans des vidéos publiées par la page Facebook du parti, on peut voir le président du RNI serrer la main de passants et de commerçants, sourire aux lèvres. Pour la formation à la colombe, ces visites s’inscrivent dans le cadre d’une “tournée de l’écoute” menée dans différentes régions du Royaume.

جولة عزيز أخنوش بإقليم الصويرة

مقتطفات من الجولة التواصلية التي قام بها عزيز أخنوش، وأعضاء المكتب السياسي، في إقليم الصويرة. الجولة، التي امتدت طيلة يوم السبت، تخللتها لقاءات مع مختلف فئات الساكنة، وشملت مدينة الصويرة، جماعة سميمو وجماعة إمي نتليت.#دينامية_الأحرار#حزب_الإنصات

Publiée par ‎حزب التجمع الوطني للأحرار -Rassemblement National des Indépendants -RNI‎ sur Dimanche 7 avril 2019

Les membres du bureau politique du RNI se sont ensuite rendus dans les communes de Smimou et Imi-Ntlit. Le président du RNI y a tenu un discours durant lequel il a évoqué les problèmes structurels de la région. “On a visité plusieurs petites entreprises et coopératives qui travaillent dur. Ce sont ces gens qu’on espère aider. On sait d’ores et déjà que vous avez plusieurs problèmes, comme le manque de pistes et de routes adéquates, l’échec scolaire, la disponibilité d’eau potable dans certaines régions. À ce propos, j’ai reçu trois dossiers sur lesquels nous nous pencherons cette année et l’année prochaine”, a promis Aziz Akhannouch aux habitants d’Imi-Ntlit.

 

كلمة عزيز أخنوش بإيمي نتليت

كلمة عزيز أخنوش أمام ساكنة جماعة إيمي نتليت، إقليم الصويرة، على هامش اللقاء الذي نظمه المكتب السياسي مع أهل الجماعة.#دينامية_الأحرار#حزب_الإنصات

Publiée par ‎حزب التجمع الوطني للأحرار -Rassemblement National des Indépendants -RNI‎ sur Dimanche 7 avril 2019

Autre sujet abordé par le patron des bleus, le projet de loi-cadre sur l’enseignement dont le vote en commission a été reporté à trois reprises durant la première semaine du mois d’avril. Le président du RNI a ainsi défendu un texte qui, selon lui, permettra aux écoliers marocains “d’avoir de meilleures perspectives d’avenir” sans pour autant écarter l’enseignement de l’arabe et de l’amazigh.

Le ministre de l’Agriculture a insisté sur le fait qu’il était nécessaire de maîtriser les langues étrangères “pour poursuivre ses études à l’étranger et faire des affaires à l’étranger”. Il a également conseillé à son audience de ne pas “écouter les personnes qui affirment que l’on va supprimer la langue arabe de l’enseignement”.

Cette tournée effectuée par l’establishment du RNI dans la région d’Essaouira est la troisième du genre depuis le début de l’année 2019. En janvier, les principaux responsables du parti à la colombe s’étaient rendus à Dakhla avant un déplacement à Nador au mois de février.

article suivant

Bruno Guiderdoni: “Entre science et religion, le problème vient de la détestation réciproque”

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.