Bouteflika, le crépuscule

Bouteflika, le crépuscule

L’Algérie proteste dans la rue depuis l’annonce de la candidature de Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat aux prochaines présidentielles. A 82 ans, malade, et depuis 20 ans aux manettes, il est le symbole pour les manifestants de la sclérose d’un régime. Pourtant Bouteflika reste arrimé au pouvoir comme il l’est à son fauteuil.

Par et

Fin du suspense. Abdelaziz Bouteflika brigue officiellement un cinquième mandat, au grand dam des manifestants qui investissent les rues algériennes depuis le 22 février pour dénoncer “le mandat de la honte”. Le nouveau directeur de campagne du président sortant, Abdelghani Zaalane, a déposé son dossier de candidature au Conseil constitutionnel, à quelques heures de la date butoir, fixée au 3 mars à minuit.

Le président n’a donc pas répondu à la première revendication de la rue. Prévisible. Bouteflika s’est exprimé, le jour même dans une lettre lue à la télévision publique, “en réponse aux sollicitations des citoyens, de la classe politique et de la société civile”. Il dit avoir “écouté et entendu le cri du cœur des manifestants et en particulier des milliers de jeunes qui (l)’ont interpellé sur l’avenir de notre patrie”, et l’octogénaire s’engage, s’il est réélu le 18 avril, à se retirer à l’issue d’une présidentielle anticipée, dont la date serait fixée à l’issue d’une “conférence nationale” mise en place après le scrutin. Des engagements qui donnent au cinquième mandat les allures d’une prolongation du quatrième...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Nasser Zefzafi et cinq autres détenus rifains souhaitent être déchus de la nationalité marocaine

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.