Quels sont les prochains grands chantiers de la région Rabat-Salé-Kénitra?

Réuni le 4 mars, le Conseil de la région Rabat-Salé-Kenitra a approuvé 31 projets nécessitant un investissement de 2,5 milliards de dirhams. Parmi eux, des chantiers qui permettront de fluidifier le trafic entre la capitale et Salé, mais aussi la réhabilitation de la médina de Salé.

Par

«Pont Mohammed VI», le plus grand pont à haubans d’Afrique enjambant la vallée de Bouregreg sur l’autoroute de contournement de Rabat. Photo d'illustration

Réuni le 4 mars en présence du nouveau wali, Mohamed El Yaacoubi, le Conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra  a signé 31 conventions portant sur un investissement de 2,5 milliards de dirhams dans les infrastructures de la région. Sur cette somme, la région a contribué à hauteur d’un milliard de dirhams.

Parmi ces chantiers figurent la restauration de la médina de Salé pour un montant de 900 millions de dirhams, le dédoublement de la route nationale reliant Kenitra et Sidi Kacem (510 millions de dirhams), ainsi que le prolongement de la rocade n°2 traversant Rabat et Salé jusqu’à Bouknadel (200 millions de dirhams). Ce dernier chantier permettra de relier l’est de Salé aux quartiers de Hay Riyad et Agdal à Rabat.

La réunion du Conseil régional a également été l’occasion de faire le point, à mi-mandat, sur les projets entamés. Ainsi, 13 milliards de dirhams ont été investis dans près de 660 projets. Près d’un tiers d’entre eux (216) ont été réalisés. 189 autres projets sont en chantiers tandis que 225 sont en cours d’étude.

article suivant

Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès à partir de mercredi à 20h