Les musulmans et la machine de guerre nazie: extraits

Dans ‘Les musulmans et la machine de guerre nazie’ l’historien britannique David Motadel montre comment le Maroc, sous le rĂ©gime de Vichy, Ă©tait un point stratĂ©gique pour le rĂ©gime nazi dans sa lutte contre les AlliĂ©s en Afrique du Nord. Et un terreau propice Ă  la diffusion de la propagande allemande. Extraits.

Par

PriÚre des recrues musulmanes de la division SS Handzar, à Neuhammer (Allemagne) en 1943. Crédit: Mielke

La propagande allemande au Maroc “Puis ce fut le Maroc espagnol, neutre dans le conflit, qui devint le foyer principal de diffusion des publications de propagande allemandes dans les zones occidentales d’Afrique du Nord. Le ministĂšre des Affaires Ă©trangĂšres et les services des renseignements de la Wehrmacht avaient deux bureaux de propagande dans le pays : l’un situĂ© dans la capitale, Ă  TĂ©touan, l’autre dans la ville portuaire de Tanger (
) La zone de Tanger Ă©tait au cƓur de la guerre de propagande qui opposait les puissances de l’Axe et les AlliĂ©s au Maghreb. Pendant l’étĂ© 1942, un reprĂ©sentant du bureau de Tanger, situĂ© dans le consulat gĂ©nĂ©ral allemand, tĂ©moignait dans un rapport du succĂšs des publications allemandes distribuĂ©es aux autoritĂ©s locales. Les principaux slogans distribuĂ©s Ă©taient :…

article suivant

Un navire turc au cƓur des tensions avec la Grùce et Chypre rentre au port