Hamza Debbarh, un jazzman chez les geeks

Fondateur de la 3W Academy Maroc, Hamza Debbarh forme ses étudiants aux métiers du digital et au coding. Rencontre avec un entrepreneur mélomane qui croit aux pouvoirs de la transmission.

Par

Yassine Toumi/TELQUEL

Les métiers de demain, c’est maintenant

Dans les locaux de 3W, un jeu d’interviewer-interviewé débute lorsque l’on rencontre Hamza Debbarh. “C’est quoi ton Instagram ?”, demande-t-il, curieux, à notre photographe. Ce jeune trentenaire a l’esprit aiguisé et l’humour pétillant. S’il a oublié la clé de son bureau pour notre rendez-vous, il n’en reste pas moins le maître des lieux, celui d’une école d’un genre particulier et novateur. On y apprend à coder et on y forme de futurs développeurs accompagnés par plus de 70 formateurs et experts.

“En 4 mois et pour 20.000 dirhams, on forme un jeune selon les besoins des recruteurs, peu importe son background”

Hamza Debbarh
La structure est issue d’une joint-venture avec le groupe français 3W Academy dont Hamza Debbarh a fondé le concept au Maroc avant d’en prendre la direction. “En 4 mois et pour 20.000 dirhams, on forme un jeune selon les besoins des recruteurs, peu…

article suivant

Lourd bilan ce 12 août : 23 morts et 1.499 nouveaux cas en 24h