Les détenus marocains pourront bientôt suivre leurs procès en visio-conférence

Les détenus marocains pourront bientôt suivre leurs procès en visio-conférence

Les Tribunaux marocains seront bientôt équipés pour permettre le suivi des procès en visio-conférence. Les détenus assisteront au jugement depuis leur prison. Les juges et les avocats siègeront au tribunal. Une économie de temps et d'argent pour l'Etat et les justiciables.

Par

Cour d’appel de Casablanca

Des dispositifs de visioconférence vont être installés dans les tribunaux marocains. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la justice Mohammed Aujjar, rapporte Al Massae dans son édition du 16 janvier. Les détenus, installés devant une caméra, assisteront à leur procès depuis leur lieu de détention.

L’objectif de cette mesure : réduire le nombre de déplacements des prisonniers. Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, à Casablanca, 400 à 450 détenus sont déplacés tous les jours des prisons aux tribunaux. Ces allées et venues, mobilisant une escorte policière, s’avèrent très coûteuses. Elles peuvent en outre prendre beaucoup de temps. Surtout si le tribunal est installé hors de la ville, comme c’est le cas à Rabat, Marrakech, Fès et Tanger.

Un gain de temps et d’argent

Cette mesure permettra donc à la fois d’éviter les déplacements inutiles et coûteux, et de gagner du temps pour l’administration pénitentiaire. Mohammed Aujjar assure être en train de travailler à ce projet, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur et la Gendarmerie royale notamment. Cette mesure avait déjà été annoncée en 2016 par l’ex-ministre de la Justice Mustapha Ramid, sans jamais voir le jour.

Utilisée en France depuis les années 1990, la visioconférence est une pratique installée dans le domaine juridique français. Elle est notamment utilisée pour auditionner les personnes mineures. Malgré les économies de temps et d’effort indéniables que la technologie apporte, celle-ci n’est pas sans coût. Il faut en effet assurer quotidiennement la maintenance du système technique et former le personnel judiciaire à son utilisation.

article suivant

Meghan Markle et le Prince Harry sont arrivés à Casablanca... avec près d'une heure de retard

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.