Un Marocain arrêté en Espagne pour son appartenance présumée à Daech

Un Marocain arrêté en Espagne pour son appartenance présumée à Daech

Un Marocain a été arrêté mardi à Manilva, dans le sud de l'Espagne, pour son appartenance présumée à Daech. Une interpellation qui intervient après l'annonce d'une vaste opération antiterroriste en Catalogne.

Par

Policia nacional

Un homme de nationalité marocaine a été arrêté mardi à Manilva, dans la province de Malaga, dans le sud de l’Espagne, pour son appartenance présumée à Daech. L’individu, âgé de 27 ans, est également soupçonné d’apologie du terrorisme sur les réseaux sociaux, a fait savoir la police espagnole dans un communiqué.

Selon les conclusions de l’enquête, le mis en cause « a maintenu des contacts via Internet avec des terroristes de Daech se trouvant dans la zone syrienne contrôlée par cette organisation terroriste, auxquels il aurait exprimé sa volonté de se joindre à eux et de combattre à leur côté« . L’homme n’a toutefois pas réussi à se déplacer en territoire syrien, « en raison des difficultés actuelles que traverse l’organisation terroriste dans ce pays et le manque de ressources » financières, précise le communiqué.

L’individu en question a intensifié, au cours des derniers mois, ses activités de propagande terroriste sur les réseaux sociaux, note le communiqué, précisant que ses publications étaient de plus en plus radicales. Il était, selon les enquêteurs, disposé à commettre un attentat terroriste dans « n’importe quel endroit« .

Au moins 14 arrestations en Catalogne

Cette arrestation intervient alors qu’une vaste opération policière était menée en parallèle ce mardi matin, par la police catalane dans les villes de Barcelone et Igualada, dans le nord-est de l’Espagne, contre une cellule terroriste présumée.

Selon la presse espagnole, au moins 14 personnes ont été arrêtées jusqu’à présent dans le cadre de cette opération baptisée »Casa Alejandría » et ordonnée par l’Audience nationale, la plus haute juridiction pénale d’Espagne. Une centaine d’agents de différentes unités de la police catalane ont été mobilisés pour cette opération.  Si les Mossos d’Esquadra n’ont pas précisé la nationalité des personnes interpellées, la télévision catalane a fait savoir que cinq des 14 personnes arrêtées sont de nationalité algérienne. Selon les médias espagnols, qui citent des sources proches de l’enquête, la police catalane a mené six perquisitions lors de cette opération antiterroriste qui est toujours en cours. D’autres arrestations sont attendues.

Les membres de la cellule visée par cette opération policière sont soupçonnés non seulement de délits liés au terrorisme, mais aussi d’appartenance à une organisation criminelle et d’avoir commis des délits de vol et d’autres portant atteinte à la santé publique.

article suivant

Patrick Drahi rachète la maison de vente aux enchères Sotheby's

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.