Un groupement d'ONG arabes appelle le gouvernement à appliquer l'égalité dans l'héritage

Un groupement d'ONG arabes appelle le gouvernement à appliquer l'égalité dans l'héritage

Le Forum des alternatives Maroc et l’Organisation Alternatives Maroc ont appelé le gouvernement marocain à suivre le pas  de son homologue tunisien dans l'application de l’égalité dans l’héritage.

Par

Marche des femmes à Rabat en avril 2014.

27 associations arabes de défense des droits de l’homme ont signé un communiqué commun, le 21 décembre, diffusé par le Cairo institute for Human rights studies, pour que les gouvernements et parlements arabes suivent l’exemple tunisien. Ces ONG ont appelé les organisations religieuses et le pouvoir de “l’islam politique” à montrer leur soutien à ce pas historique de nos voisins tunisiens pour l’égalité dans l’héritage.

Ces organisations actives en Tunisie, Maroc, Egypte, Algérie, Syrie et Palestine ont appelé les gouvernements arabes à refuser des interprétations étroites des textes religieux, étant donné la “réticence de certains institutions et gouvernements à faire face à la privation de la femme de la moitié de l’héritage d’un homme, dans l’ombre de la domination masculine dans certaines sociétés traditionnelles dans le monde arabe”.

La Commission tunisienne des libertés individuelles et de l’égalité, présidée par la députée Bochra Belhaj Hmida et créée un an auparavant par le président tunisien Beji Caid el Sebsi a pour objectif de réaliser un rapport sur les changements reliés aux libertés individuelles et l’égalité, tout en prenant en compte la Constitution tunisienne et les critères mondiaux des droits de l’Homme. Le bureau a présenté son rapport contenant trois propositions principales pour l’abolition de la peine de mort et l’égalité dans l’héritage et la non criminalisation de l’homosexualité.

Les signataires appelé la société civile tunisienne et celles du  monde arabe à soutenir cette pétition.

Les signataires :

  1. Cairo institute for human rights studies
  2. Le Centre égyptien pour les droits économiques et sociaux
  3. L’Institut Andalus pour les études pour la tolérance et anti-violence
  4. La Fondation arabe pour les droits civils et politiques
  5. Le Front égyptien des droits de l’Homme
  6. Le Centre syrien des études et recherches juridiques
  7. L’Organisation palestinienne des droits de l’homme
  8. Forum tunisien des droits économiques et sociaux
  9. L’Association tunisienne des femmes démocrates
  10. Ligue tunisienne des droits de l’homme
  11. Le Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme
  12. Association Yakada pour la démocratie et la société civile
  13. Association tunisienne de défense des libertés individuelles
  14. Syndicat national des journalistes tunisiens
  15. Association des femmes tunisiennes pour la recherche autour du développement
  16. Centre pour la transition démocratique et les droits de l’homme
  17. Fédération tunisienne pour la citoyenneté des deux rives
  18. Coalition pour la démocratie en Algérie
  19. Réseau migration, développement et démocratie
  20. Union tunisienne pour la citoyenneté
  21. Association Cap méditérranée
  22. Comité Yakada pour la démocratie
  23. Mouvement de regroupement des jeunes algériens
  24. Forum des alternatives Maroc
  25. Travail pour le changement et la démocratie en Algérie
  26. Organisation alternatives Maroc
  27. Coalition des femmes tunisiennes

 

 

article suivant

A la Maison Blanche, Nasser Bourita rencontre à nouveau Jared Kushner

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.