Éthiopie, la révolution Abiy Ahmed

Éthiopie, la révolution Abiy Ahmed

Engagé dans la course effrénée des réformes, le premier ministre éthiopien se heurte à des défis sociaux et politiques immenses dans le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique.

Le plus jeune dirigeant africain est la coqueluche des médias, qui scrutent avec attention ses moindres faits et gestes. Crédit: Zacharias Abubeker / AFP

A Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, le visage d’Abiy Ahmed est partout. Difficile de passer une journée sans apercevoir un autocollant à son effigie sur le pare-brise d’une voiture ou la vitre d’un minibus. Certains admirateurs vont même jusqu’à le surnommer « le messie ».

« Il n’y a pas une journée sans breaking news », plaisantait un journaliste éthiopien quelques mois après sa prise de fonction. En seulement huit mois, le premier ministre éthiopien, âgé de 42 ans, a surpris plus d’un observateur en réformant à un rythme soutenu. Il a libéré des milliers de prisonniers et notamment de dissidents politiques, s’est engagé à respecter le pluralisme et, surtout, a fait la paix avec le frère ennemi, l’Erythrée, après 20 ans de relations très hostiles. « Il va si vite que tout ce qui l’entoure a l’air statique », commentait un internaute sur Twitter après qu’Abiy Ahmed a formé un gouvernement paritaire en octobre, comptant autant de femmes que d’hommes, une première en Ethiopie, et institué un visa à l’arrivée pour tous les Africains dans la capitale diplomatique du...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Maan, la promesse de faire de la politique ensemble

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.