La taxe sur les boissons sucrées augmentera de 50% et ne sera pas progressive

La taxation des boissons sucrées augmentera bel et bien de 50% en 2019, après l'examen en deuxième lecture du projet de loi de finances 2019 par la commission des finances de la Chambre des représentants.

Par

DR

Réunie le 17 décembre, la commission des finances à la Chambre des représentants a annulé l’amendement de la Chambre des conseillers visant à échelonner la taxe intérieure de consommation (TIC) sur les boissons sucrées gazeuses et non gazeuses, annoncent nos confrères de Medias24.

L’amendement adopté par la première chambre prévoit une augmentation de 50% de la TIC pour ce type boissons. Cette mesure était déjà prévue dans la version du PLF 2019 adoptée en première lecture. En revanche, la Chambre des conseillers a décidé de «maintenir la suppression de la TVA spécifique de 70 DH/hectolitre sur les boissons gazeuses ou non gazeuses contenant plus de 5 grammes de sucre aux 100 ml»,  précise Medias24.

à lire aussi

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres