Après Mohammed VI, des responsables gabonais au chevet d’Ali Bongo – Telquel.ma

Après Mohammed VI, des responsables gabonais au chevet d'Ali Bongo

Le roi Mohammed VI s’est rendu le 3 décembre à l’hôpital militaire de Rabat pour rendre visite au président gabonais, Ali Bongo, hospitalisé au Maroc depuis le 29 novembre. Dans le même temps, plusieurs responsables gabonais sont arrivés à Rabat pour rencontrer leur chef d’Etat.

Par

Quand Rabat se transforme en Libreville. En convalescence depuis le 29 novembre à l’hôpital militaire de la capitale, le président gabonais, Ali Bongo, a reçu le 3 novembre une visite du roi Mohammed VI. Lors de cette rencontre, le souverain « s’est réjoui » de l’évolution de l’état de santé du chef d’Etat gabonais qui « évolue favorablement de jour en jour », indique un communiqué relayé par l’agence de presse MAP. Il s’agit là de la première apparition publique d’Ali Bongo depuis son hospitalisation à Riyad le 24 octobre dernier.

Un état de santé qui suscite des interrogations

La communication officielle sur la santé d’Ali Bongo a été considérée comme parcimonieuse à Libreville. Et pour cause, en plus d’un mois, le porte-parole de la présidence, Ike Ngouoni – qui se trouve également au Maroc – ne s’est exprimé sur le sujet que deux fois seulement.

La première, le 28 octobre, pour annoncer l’hospitalisation de Ali Bongo quatre jours auparavant en Arabie saoudite, à la suite d’un « malaise » provoqué par « une fatigue sévère » due à une « très forte activité » récente.

La seconde, le 11 novembre, pour préciser qu’il était « dans une phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques », après « un saignement justifiant une prise en charge médico-chirurgicale en secteur hautement spécialisé ». Une manière implicite de dire que son état de santé n’était pas au beau fixe. Mais, à aucun moment la présidence gabonaise n’a révélé quel était le mal dont souffrait le chef de l’Etat. Seules des sources non officielles avaient évoqué un accident vasculaire cérébral (AVC).

L’Exécutif gabonais rassemblé à Rabat

De Rabat, Ali Bongo devrait bientôt recevoir la visite de plusieurs responsables de l’Exécutif gabonais arrivés le 3 décembre au soir au Maroc. Selon l’agence de presse AFP, Emmanuel Issoze Ngondet, Premier ministre, Pierre-Claver Maganga Moussavou, vice-président, Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle, ainsi que Brice Lacruche Alihanga, directeur de cabinet de la présidence, se sont tous rendus au royaume pour rendre visite à leur président.

Ce déplacement fait suite aux messages adressés aux principaux responsables du pays sur les réseaux sociaux par la première dame gabonaise, Sylvia Bongo Ondimba, les invitant à se rendre dans la capitale “pour suivre les dossiers prioritaires”.

Avec agences 

à lire aussi

article suivant

Une enquête parlementaire pour déterminer les "vrais responsables" des retards des projets d'Al Hoceima ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.