Affaire Samir : Saisie de la villa de Jamal Ba-Amer

Après le jugement du 5 novembre dernier actant l'extension de la liquidation judiciaire de la Samir au patrimoine de ses dirigeants, la villa à Rabat de Jamal Ba-Amer, directeur général de la raffinerie, sera mise aux enchères le 6 décembre.

Par

Jamal Ba-Amer, DG de Samir

Les premières liquidations judiciaires visant les dirigeants de la Samir débutent. Selon L’Economiste, la villa de l’ancien directeur général de la raffinerie, Jamal Ba-Amer, a été mise aux enchères. La villa se trouve sur le boulevard Bir Kacem à Rabat, et s’étend sur une superficie de 2.000 mètres carrés. La vente aux enchères a été fixée au 6 décembre au tribunal de première instance de Rabat, avec un prix d’ouverture de 16 millions de dirhams.

L’extension de la liquidation aux dirigeants de la Samir a été prononcée, le 5 novembre dernier, par le tribunal de commerce de Casablanca. Cette liquidation concerne, en tout, sept administrateurs de l’industriel, dont Cheikh Al Amoudi, PDG de la Samir, Jamal Ba-Amer, son directeur général, ainsi que les administrateurs Bassam Abourdina, Georges Salem, Jason Milazzo, Lars Nelson et John Ozold. En plus de la liquidation des biens personnels, ses administrateurs ont été déchus de leur capacité commerciale pour une période de cinq ans. Ils sont accusés de fautes de gestion ayant causé la faillite de la Samir.

La liquidation concernera aussi Corral Hotel Resort Compagnie. Cette société appartenant à Mohamed Hussein El Amoudi, lui-même propriétaire de la Samir, a racheté en 2006 la Société hôtelière Samir pour un montant de 66 millions de dirhams, montant qui n’a jamais été réglé. La société hôtelière Samir détenait l’Amphitrite Beach Hotel Mohammedia.

C’est le juge-commissaire Abderrafia Bouhameria qui supervise la procédure de liquidation enclenchée ce 5 novembre.

article suivant

Les humoristes Brahim Bouhlel et Zbarbooking condamnés à un an de prison dont huit mois ferme