A Nouakchott, le Maroc et la Mauritanie poursuivent leur rapprochement – Telquel.ma

A Nouakchott, le Maroc et la Mauritanie poursuivent leur rapprochement

Le ministre des Affaires s'est rendu à Nouakchott le 2 novembre pour remettre un message royal au président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. 

Par

MAECI

C’est en tant que porteur d’un message royal destiné au président Mohamed Ould Abdel Aziz que le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita  s’est rendu à Nouakchott le 2 novembre.  Une visite qui intervient deux jours après l’adoption d’une résolution par le Conseil de sécurité saluant la tenue d’une table ronde à laquelle ont été conviés les deux pays, ainsi que l’Algérie et le Polisario, prévue les 5 et 6 décembre prochains à Genève.

Lors de l’entretien entre les deux hommes, le chef d’Etat mauritanien « a présenté la situation dans la région, partant de son expérience et du rôle pionnier que joue la Mauritanie dans la région » a fait savoir le ministre des Affaires étrangères dans des déclarations accordées à la presse.

Le diplomate a également fait état de la volonté commune des deux chefs d’Etat « d’impulser les relations (entre les deux pays, ndlr) et de les hisser au niveau escompté ».  Une nouvelle impulsion qui sera accompagnée de « changements importants » a indiqué le ministre sans donner plus de précisions.

Balance commerciale excédentaire

Actuellement, le Maroc est le premier investisseur africain en Mauritanie où les entreprises marocaines opèrent notamment dans les secteurs des télécoms, le secteur bancaire la distribution du gaz ou encore la transformation des produits de la pêche.

Les échanges commerciaux entre les deux pays sont estimés à 203 millions de dollars mais la balance commerciale penche très largement en faveur du Maroc (200 millions de dollars d’exportation marocaine vers la Mauritanie contre 3 millions de dollars d’exportation mauritanienne vers le Royaume).

Rapprochement et soutien

Sur le plan diplomatique, les relations entre les deux pays ont multiplié les rencontres  depuis  l’accréditation de Hamid Chabar en tant qu’ambassadeur du Royaume à Nouakchott, en novembre 2017, et la nomination par la République islamique d’un ambassadeur à Rabat le mois suivant . Avant cette visite de Nasser Bourita, le ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh,  s’était rendu à Rabat le 20 septembre dernier. A cette occasion,  les deux ministres avaient déjà affirmé la volonté commune des deux pays de « hisser encore plus haut leurs relations bilatérales ».

Sur  la scène continentale, Nouakchoot avait appuyé le retour du Maroc au sein de l’Union africaine au mois de janvier 2017. Un an plus tard, la Mauritanie a, selon la diplomatie marocaine, soutenu la candidature du Royaume au Conseil paix et sécurité de l’organisation panafricaine. Plus récemment, la Mauritanie, qui reconnait la RASD, a soutenu la candidature marocaine à l’organisation du Mondial 2026.

à lire aussi

 

 

article suivant

Bilan du Plan Maroc Vert : Akhannouch poursuit son roadshow à Skhirat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.