Mustapha Ramid met fin à son boycott du Conseil du gouvernement après une intervention du roi

Mustapha Ramid met fin à son boycott du Conseil du gouvernement après une intervention du roi

Il aura fallu une intervention royale pour que le ministre d'Etat chargé des Droits de l'Homme se résigne à assister au Conseil du gouvernement, qu'il a "boycotté" pendant un mois.

Par

Mustapha Ramid, ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme.

Après un mois de boycott du Conseil du gouvernement, le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme Mustapha Ramid regagnera sa place à droite du Chef du gouvernement, lors de la réunion hebdomadaire de l’Exécutif tenue tous les jeudis. L’annonce a été faite par Mustapha Ramid lui-même lors d’une intervention, le 31 octobre, en ouverture d’une conférence à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Casablanca.

La raison ? « Sa Majesté a accordé son attention à la Stratégie nationale en matière de démocratie et des droits de l’Homme », a-t-il déclaré, ajoutant que « le roi a adressé des directives visant à traduire cette stratégie en plan d’action auquel toutes les parties devront adhérer, ainsi qu’à préparer les dispositions légales et les mesures pratiques associées, et qui seront soumises à Sa Majesté ».

à lire aussi

Le 22 octobre, Telquel Arabi révélait que le ministre PJD avait décidé de « boycotter » le Conseil de gouvernement pour contester la non-publication au Bulletin officiel du Plan national en matière de démocratie et des droits de l’homme (PANDDH). Selon une source proche de l’Exécutif, le Secrétariat général du gouvernement aurait refusé de publier le texte adopté, le 21 décembre dernier par le Conseil du gouvernement, en raison du blocage de « certaines parties » qui n’ont toutefois pas été nommées.

article suivant

Plus de 1200 grèves ont été évitées au Maroc depuis le début de l'année

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.