Le spécialiste français du renseignement Cofrexport s’installe au Maroc – Telquel.ma

Le spécialiste français du renseignement Cofrexport s’installe au Maroc

La société Cofrexport, spécialisée dans les solutions antiterroristes, a récemment ouvert une antenne à Casablanca. L’entreprise se présente notamment en tant qu'experte dans « l’interception de communications ».

Par

Le spécialiste français de l’équipement dans le domaine du renseignement, Cofrexport, s’est installé au Maroc. C’est ce que révèle une annonce légale publiée par l’entreprise qui annonce qu’une société anonyme (SA) nommée Cofrexport Maroc a été créée le 20 juillet dernier. Ladite société, dont le siège est installé à Casablanca, a été enregistrée au Centre régional d’investissement le 19 septembre. Composé de cinq membres, le conseil d’administration de Cofrexport Maroc est présidé par Bruno Delamotte, président de l’entreprise Cofrexport.

Cofrexport est une société du groupe Risk & Co, spécialisé dans l’intelligence stratégique et l’ingénierie de sûreté-sécurité, elle-même filiale du groupe Latour Capital, fondé par l’homme d’affaires Cédric Bannel qui est également à l’origine du site Caradisiac.com.

Sur son site, Cofrexport se présente comme un « expert de la sécurité d’Etat» proposant des «solutions d’avant-garde pour permettre aux Services des Etats de lutter efficacement contre [des] organisations terroristes ou criminelles». Parmi les produits proposés par l’entreprise on retrouve notamment des «micros avec écoute par réseaux GSM», des «intercepteurs de téléphonie mobile, fixe et internet», mais aussi des «intercepteurs WiFi». La société conçoit également des systèmes de localisation de véhicules et de personnes ainsi que des «systèmes de poursuite».

Dans un entretien accordé au média La Lettre Diplomatique en 2013, Phillipe Réaud, ancien ingénieur d’affaires chez Cofrexport affirmait que les produits proposés par l’entreprise répondaient «à des menaces qui évoluent rapidement comme le terrorisme, la grande criminalité, les tensions entre les communautés, l’atteinte à la sécurité des dirigeants». Il indiquait également que l’entreprise avait observé «une hausse de la demande en provenance des pays émergents, comme en Afrique ou en Asie du Sud-Est».

L’entreprise est restée injoignable malgré nos multiples sollicitations.

Droit de réponse de Cofrexport

La société Compagnie Française d’Exportation (Cofrexport) a pris connaissance de l’article intitulé « Le spécialiste français du renseignement Cofrexport s’installe au Maroc » publié dans le magazine TelQuel n°830 daté du 26 octobre – 1er novembre 2018 et sur le site internet www.telquel.ma .

Cet article comporte des informations inexactes, que Cofrexport souhaite rectifier afin d’éviter toute confusion dans l’esprit du public.

La société constituée sous la dénomination « Cofrexport Maroc » est étrangère à la société Cofrexport au groupe Risk &Co auquel cette dernière appartient.

Bruno Delamotte, le principal actionnaire fondateur et le président du conseil d’administration de Cofrexport Maroc, n’a pas informé Cofrexport et le groupe Risk & Co de la création de cette société.

La marque Cofrexport est la seule propriété de Cofrexport, la société dénommée « Cofrexport Maroc » l’utilisant abusivement. La société Cofrexport n’opère pas au Maroc. Le mandat de président de Cofrexport de M. Bruno Delamotte a cessé le 1er octobre 2018.  M. Bruno Delamotte n’exerce plus aucune fonction au sein de Cofrexport ou au sein du groupe Risk&Co.

article suivant

Bilan du Plan Maroc Vert : Akhannouch poursuit son roadshow à Skhirat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.