Pourquoi la croissance au Maroc est de moins en moins créatrice d'emplois (étude DEPF)

Selon une étude interne de la Direction des Études et des Prévisions Financières (DEPF) du ministère des Finances, que TelQuel s'est procuré, la croissance économique est de moins en moins porteuse d'emplois. Quelles faiblesses structurelles du modèle de développement se cachent derrière ce constat ? Décryptage.

Par

Equipementier Valeo. Crédit : AFP

Le constat de la DEPF sur la corrélation entre la croissance et la création d’emploi est sans appel : « L’examen des données statistiques relatives aux créations d’emplois au sein de l’économie nationale laisse apparaître clairement que celles-ci s’avèrent non seulement insuffisantes pour répondre aux besoins exprimés sur le marché du travail mais s’inscrivent, aussi, sur un trend baissier depuis quelques années », indique la dernière étude d’octobre 2018 intitulée Le contenu en emploi de la croissance économique au Maroc. Une situation qui « interpelle foncièrement les choix opérés du modèle de développement national », note le rapport. C’est précisément ce modèle de développement que le roi Mohammed VI a appelé à réévaluer l’an dernier. Le 12 octobre dernier devant le Parlement, Mohammed VI annonçait la création d’un commission royale ad…

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation