Steven Erlanger : "Le rêve de Trump est d'être un dictateur"

Près de deux ans après son arrivée au pouvoir, force est de constater que la politique étrangère de Donald Trump contraste avec celle de ses prédécesseurs. Au Moyen-Orient, en Russie mais aussi en Corée, l’actuel locataire de la Maison Blanche a multiplié les initiatives. Dans cet entretien, le correspondant diplomatique en chef du New York Times à Bruxelles, Steven Erlanger, décrypte la vision du monde de l’homme fort de Washington.

Par

DR

Dire que Steven Erlanger est un spécialiste des relations internationales relèverait presque de l’euphémisme. Depuis ses débuts dans la prestigieuse rédaction du New York Times (NYT) en 1987, ce journaliste a couvert l’actualité depuis plus de 120 pays et a notamment occupé les postes de correspondant dans les plus grandes capitales européennes, de Paris à Moscou en passant par Londres. Son travail a été couronné par de nombreuses récompenses, dont deux prix Pulitzer. Le premier, décerné en 2002, est venu récompenser le travail du journaliste et de l’équipe du quotidien new-yorkais sur le réseau terroriste d’Al Qaïda suite aux attentats du 11 septembre. Le second, décerné en 2017, a été remis à Steven Erlanger et…

article suivant

L'artiste marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus