Comprendre l'obscure affaire Jamal Khashoggi

Selon la police turque Jamal Khashoggi, disparu le 2 octobre au consulat d'Arabie saoudite en Turquie, aurait été "assassiné" par des envoyés spéciaux de la monarchie. Riyad dément, considérant ces accusations "dénuées de fondements". Entre zones d'ombre et contradictions, l'affaire prend une tournure énigmatique. Récit.

Par

Des vidéos de surveillance montrant Jamal Khashoggi entrer dans le consulat saoudien, le 2 octobre 2018. Crédit: Capture d'écran Daily Sabaha.

Si cette mort est confirmée, il faudra alors revoir totalement nos relations avec l’Arabie Saoudite ». La mystérieuse affaire de la disparition du journaliste saoudien, Jamal Khashoggi, prend une tournure internationale. Dans un édito en date du 4 octobre, le Washington Post, avec qui l’éditorialiste collaborait depuis plusieurs années, se demande où est son confère, affirme ne pas « lâcher l’affaire » et exige que l’Arabie saoudite apporte les preuves nécessaires à l’élucidation de l’enquête. Depuis plus d’une semaine, ce journaliste critique envers le royaume a disparu. Suite à une visite le 2 octobre, au consulat d’Arabie saoudite de Turquie, à Istanbul, pour effectuer des démarches administratives, l’homme n’a plus donné signe de vie. Selon la police turque, Jamal Khashoggi aurait été assassiné à l’intérieur même du bâtiment par une équipe d’agents spéciaux envoyés spécialement par…

article suivant

MAE : le Maroc condamne vigoureusement la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l'Islam et au prophète