Affaire(s) de la Samir : BB Energy porte plainte contre Al Amoudi en Angleterre – Telquel.ma

Affaire(s) de la Samir : BB Energy porte plainte contre Al Amoudi en Angleterre

L’entreprise de négoce d'hydrocarbures BB Energy a déposé une plainte contre quatre dirigeants de la Samir, dont Al Amoudi. Déposée le 4 octobre auprès du tribunal de commerce d'Angleterre, la plainte porte sur la perte d'une créance de 126 millions de dollars, due à la mauvaise gestion des accusés.

Par

Cheikh Mohammed Hussein Al-Amoudi Crédit: DR

Une nouvelle affaire dans l’affaire Samir. BB Energy, entreprise internationale de négoce de pétrole, porte plainte contre les responsables de la raffinerie marocaine. Dans cette plainte, déposée en date du 4 octobre auprès du tribunal de Commerce de la Haute Cour d’Angleterre et du Pays de Galles, le plaignant réclame une créance de 126 millions de dollars américains ainsi que des dommages et intérêts pour le préjudice subi suite à la mise en liquidation de la Samir.

Cette plainte vise quatre personnes en particulier : le PDG de la Samir Mohammed Hussein Al Amoudi, Jamal Ba-Amer, son directeur général, le vice-président Jason Tadwell Milazzo ainsi que l’administrateur Bassam Felix Aburdene. Les quatre sont accusés de « comportement fautif » et de « mauvaise gestion » dans le cadre de leurs activités à la tête de la Samir.

BB Energy affirme aussi qu’elle a agi de manière trompeuse « en se fondant sur de fausses déclarations des accusés ». Ces derniers avaient connaissance « de la fausseté ou étaient imprudents » quant à la fausseté des informations communiquées, ce qui aurait conduit à conclure des « contrats défaillants. » L’entreprise de négoce réclame par conséquent des dommages et intérêts pour ce qu’elle considère comme un « complot illégal. »

L’entreprise plaignante affirme aussi que les accusés avaient continué à commercer avec BB Energy, sachant pertinemment que la Samir serait incapable d’honorer ses obligations financières à partir du quatrième trimestre 2014.

Suite à la mise en liquidation judiciaire de la Samir en juin 2016, BB Energy (Gulf) DMCC, entreprise basée à Dubai, avait déposé une offre de reprise de la raffinerie avec quelques investisseurs, notamment l’Etat irakien. Une offre de reprise sous forme de transformation de créance en participation.

Deux procédures d’arbitrage relatives à la faillite de la Samir sont toujours en cours auprès de la CIRDI : Al-Amoudi contre l’Etat marocain et Carlyle Group contre l’Etat marocain.

article suivant

Accident de train à Bouknadel : le bilan provisoire monte à 7 morts (Santé)

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.