MBZ chamboule les plans de Bourita et Le Drian

Le report de la rencontre entre les ministres français et marocain des Affaires étrangères est-il la conséquence d’un coup de froid diplomatique ou d’un « problème d’agenda » comme ils l’affirment ? Réponse.

Par

Nasser Bourita et Jean-Yves Le Drian en octobre 2017 à Rabat. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Le report à la dernière minute de la rencontre des ministres des Affaires étrangères marocain et français, initialement prévue le 10 septembre à Rabat, a pu être interprété comme un refroidissement des relations entre le Maroc et la France. Entre la rencontre du président Macron avec la mère de Thomas Gallay, ce Français condamné au Maroc pour financement du terrorisme, et la convocation de journalistes marocains devant la justice française pour des articles diffamants à l’encontre de Mustapha Adib en 2014, la relation bilatérale France – Maroc est mise à rude épreuve. Néanmoins, selon nos informations, Nasser Bourita et Jean-Yves Le Drian se verront bien très prochainement, probablement à Paris. Le report de leur rendez-vous rbati est en fait dû à l’ajournement — du 9 au 10 septembre — de la rencontre à Abu Dhabi entre le prince héritier Mohammed Ben Zayed et le roi Mohammed VI,…

article suivant

Dernière minute, réorganisation, blocage… Bis repetita pour les Marocains résidant à l’étranger