Nasser Zafzafi nommé pour le prix Sakharov – Telquel.ma

Nasser Zafzafi nommé pour le prix Sakharov

Le leader du mouvement de contestation rifain fait partie des nommés au Prix Sakharov pour la liberté de l'esprit qui récompense chaque année les personnes ayant oeuvré en faveur des droits de l'Homme.

Par

Nasser Zafzafi Crédit: Yassine Toumi/TELQUEL

Moins de trois mois après sa condamnation à 20 ans de prison, Nasser Zafzafi a été nominé pour le prix Sakharov du Parlement européen récompensant des individus ou des organisations qui ont œuvré pour les droits de l’Homme et la liberté d’opinion. Le leader du Hirak rifain a été choisi par le groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL) qui regroupe des partis de gauche et d’extrême gauche tels que Die Linke (Allemagne), Podemos (Espagne), le Front de gauche (France) ou encore Syriza (Grèce).

« Avec cette nomination, nous souhaitons exprimer notre solidarité avec le peuple marocain qui a demandé la justice sociale, les droits de l’Homme et la dignité », a expliqué Marie-Christine Vergiat, membre du Front de gauche, dans un communiqué rendu public le 13 septembre par la GUE/NGL.

Nasser Zafzafi figure sur une liste de huit candidats au prix Sakharov 2018, dans laquelle on retrouve notamment le réalisateur et opposant russe Oleh Sentsov arrêté en 2014 par la Russie puis condamné à 20 ans pour « préparation d’actes terroristes ». Ou encore Dewayne Johnson, jardinier américain atteint d’un cancer qui a récemment remporté son procès face au géant des biotechnologies agricoles Monsanto.

Les huit candidatures seront évaluées le 27 septembre lors d’une réunion conjointe de la Commission des affaires étrangères et de la Commission du développement du Parlement européen. Celles-ci soumettront une liste de trois finalistes à la Conférence des présidents pour un vote final. Le nom du lauréat sera annoncé le 25 octobre, avant la cérémonie de remise du prix, en décembre prochain.

Institué par le Parlement européen en 1988, le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit récompense chaque année des personnes ou des organisations qui « ont apporté une contribution exceptionnelle à la lutte pour les droits de l’Homme dans le monde, et attire l’attention sur les violations des droits de l’Homme tout en apportant un soutien aux lauréats ainsi qu’aux causes pour lesquelles ils se battent », peut-on lire sur le site officiel du Prix.

Le lauréat du Prix Sakharov reçoit une somme de 50.000 euros. En 2017, c’est l’opposition démocratique au Venezuela qui avait été récompensée.

article suivant

Migration, coopération, Mondial 2030… ce qu'il faut retenir de la première visite de Pedro Sanchez au Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.