Loubna Tricha, une ancienne de l’OCP à la tête de l’OFPPT – Telquel.ma

Loubna Tricha, une ancienne de l’OCP à la tête de l’OFPPT

Ancienne chargée de mission auprès du PDG de l'OCP Mustapha Terrab, Loubna Tricha est la nouvelle directrice générale de l'OFPPT. Nommée le 20 août par le roi Mohammed VI, la première femme à la tête de cet organe est appelée à mener une révision profonde des spécialités de la formation professionnelle afin de les adapter aux besoins réels du marché de l’emploi.

Par

Loubna Tricha, à droite, directrice de l'OFPTT Crédit: DR / Facebook

Nous voici, donc, aujourd’hui entrés de plain-pied dans une nouvelle révolution où nous continuerons à relever les défis de construction d’un Maroc moderne pour donner leur place légitime et méritée aux Marocains, notamment aux jeunes en qui Nous avons toujours vu la vraie richesse du pays. » Le 20 août, le roi Mohammed VI a placé la jeunesse au centre de son traditionnel discours, prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

Et c’est désormais à Loubna Tricha, qui a pris officiellement la tête de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), de mettre en oeuvre ce vaste chantier. Première femme à la tête de l’Office, elle a été nommé le 20 août par le souverain, « sur proposition du chef du gouvernement et à l’initiative du ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, » annonce l’agence officielle MAP.

Quelques semaines après son discours de trône, le 29 juillet, le monarque a pointé du doigt l’inadéquation entre formation et intégration professionnelle, tout en fixant les orientations dans le prolongement des mesures sociales annoncées à Al Hoceïma. L’une d’elles consiste en effet  à « revoir en profondeur les spécificités de la Formation professionnelle. »

Pour Mohammed VI, ces spécificités doivent répondre « aux besoins des entreprises et du secteur public, et qu’elles soient en phase avec les transformations  que connaissent les secteurs industriel et professionnel, » pour que les jeunes aient « plus de chances de s’intégrer professionnellement. »

De l’OCP à l’OFPPT

Loubna Tricha a été formée à l’Ecole Mohammedia des ingénieurs (EMI) de Rabat. Elle a officié à partir de 2008 au sein de la Direction du développement industriel de l’OCP avant d’être promue chargée de mission auprès du patron de l’entreprise publique en 2014.

Queques temps après sa nomination au poste secrétaire générale de l’OFPTT en septembre 2017, Larbi Bencheikh à la tête de l’OFPTT depuis 2001 est limogé, un mois plus tard (le 24 octobre 2017), suite à la remise d’un rapport de la Cour des comptes sur la mise en œuvre des projets du programme « Al Hoceima Manarat Al Moutaouassit. » Début janvier 2018, Saâd Eddine El Othmani nommait Loubna Tricha directrice générale par intérim de l’OFFPT.

Depuis, Loubna Tricha a accompagné Mohammed VI en République du Congo, où le roi et le chef de l’Etat congolais présidaient à Brazzaville la cérémonie de signature de plusieurs accords de coopération. Dont une convention-cadre que la nouvelle directrice a signé, portant sur « la réalisation d’une mission de diagnostic du dispositif de formation professionnelle du Congo, l’accueil en formation initiale de 20 stagiaires et apprenants du Congo par an, la formation et le perfectionnement de 10 formateurs par an dans les secteurs prioritaires, la formation du personnel administratif et d’encadrement technico-pédagogique, et l’accompagnement par l’OFPPT à la mise en place de centres de formation professionnels, répondant aux besoins des secteurs prioritaires au Congo en main d’œuvre qualifiée. »

Dans sa nouvelle mission, Loubna Tricha est appelée à mener une révision profonde des spécialités de la formation professionnelle afin de les adapter aux besoins réels du marché de l’emploi, selon les termes du discours de Mohammed VI.

article suivant

Migration, coopération, Mondial 2030… ce qu'il faut retenir de la première visite de Pedro Sanchez au Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.