Les détenus du Hirak pourront recevoir leurs proches pour l'Aid selon l'Administration pénitentiaire

Les détenus du Hirak pourront recevoir leurs proches pour l'Aid

L'association des familles des détenus du Hirak avait affirmé que la direction de la prison d'Oukacha avait annulé définitivement leur visite prévue le 22 août, date du premier jour d'Aïd Al Adha. Une information démentie par la Direction générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).

Par

Le lendemain du jugement, devant la prison de Oukacha, Ahmed Zafzafi, le père du leader du Hirak, nous déclare que son fils a accueilli le verdict avec beaucoup de sarcasme. Crédit: TOUMI/TELQUEL

Contrairement à ce qui a été avancé sur les réseaux sociaux par certains sympathisants du Hirak d’Al Hoceïma, la Direction générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) dément que les familles des détenus du mouvement de contestation rifain incarcérés à la prison d’Oukacha ont été interdites de rendre visite à leurs proches le 22 août, premier jour de l’Aid.

Le 20 août, l’association « Tafra pour la fidélité et la solidarité », qui prétend rassembler les familles des détenus du Hirak rifain, a affirmé dans un communiqué que son président – Ahmed Zafzafi, père du leader du mouvement – a reçu un appel téléphonique lui indiquant que « la direction de la prison d’Oukacha a annulé de façon définitive la visite du 22 août », date qui coïncide avec la célébration d’Aid Al Adha.

Une annonce que la DGAPR dément. « Les familles des détenus pourront visiter leurs proches de façon normale à l’intérieur de la prison, comme cela est effectué d’habitude tous les mercredis », nous a confirmé une source autorisée au sein de la DGAPR. Et d’ajouter que la visite est « un droit dont jouissent les détenus et dont ils ne peuvent être aliénés ».

article suivant

Nasser Zefzafi et cinq autres détenus rifains souhaitent être déchus de la nationalité marocaine

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.