123 migrants à bord d'une embarcation clandestine échouent à Dakhla

Dans la nuit du 10 au 11 août, une embarcation clandestine transportant plus d'une centaine de personnes d'origine sénégalaise échoue vers la plage d'Oum El Gandouz. L'information, relayée par 2M.ma, précise également que toutes ces personnes ont ensuite été prises en charge.

Par

Une embarcation transportant 123 migrants clandestins sénégalais échoue sur la côte marocaine. Crédit: AFP

Selon 2M.ma, disposant d’un correspondant sur place, un bateau pneumatique s’est échoué dans la nuit du 10 au 11 août sur une plage située à 30 kilomètres de Dakhla. D’après le site d’information, 123 personnes sénégalaises, « dont une femme », se trouvaient sur l’embarcation en direction des Canaries.

Partis du Sénégal, ils naviguaient depuis une semaine en espérant atteindre Las Palmas et aborder sur l’île de Gran Canaria. Mais, « le manque de vivres et de carburant a contraint les passagers à changer de cap », indique 2M.ma. Des contraintes qui ont poussé le navire clandestin à « changer de cap » et à « regagner les côtes marocaines ». L’embarcation et ses 123 ressortissants ont alors échoué « au niveau de la plage Oum El Gandouz », à 30 km de Dakhla.

Le correspondant du média présent sur les lieux confirme que ces 123 migrants « ont tous été pris en charge par les autorités marocaines et placés dans des centres d’accueil dans la ville ».