Comment Mezouar a réparti les portefeuilles de ses vice-présidents

Elus le 13 juillet, les sept nouveaux vice-présidents de Salaheddine Mezouar auront chacun la charge d'un des axes du programme du président de la CGEM. Détails des portefeuilles et réactions à chaud des intéressés.

Par

Le 13 juillet à la CGEM, photo de famille des 7 vice-présidents et 23 présidents de commissions nouvellement élus.

Visages bien connus du milieu des affaires, les sept nouveaux vice-présidents de la CGEM, élus le 13 juillet lors du premier conseil d’administration de l’ère Mezouar, seront chacun chargés de l’un des axes du programme de la nouvelle présidente de la CGEM. S’ils ne sont pas hiérarchiquement responsables des commissions thématiques liées à leur domaine d’intervention, ils travailleront avec elles en transversalité et coordonneront leurs actions avec la présidence. Quatre d’entre eux ont accepté de nous détailler leur vision et leurs objectifs dans le cadre de leur nouveau mandat.

Dounia Taarji, « capital humain et entreprises citoyennes »

Seule femme de l’équipe des vice-présidents, l’ancienne directrice générale du CDVM (devenu l’Autorité marocaine du marché des capitaux), est l’actuelle directrice générale de Malya Conseil. Son portefeuille « capital humain et entreprises citoyennes » s’inscrit dans une suite logique pour cette ancienne présidente de la…

article suivant

Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc