Ne dites plus « LGV », mais « Al Boraq »

L’ONCF annonce le 12 juillet dans un communiqué que le roi Mohammed VI a attribué un nom commercial à la future ligne à grande vitesse reliant Tanger à Casablanca : Al Boraq.

Par

ONCF

A l’instar d’autres trains à grande vitesse à l’étranger (Thalys, Eurostar, etc.), la marque sous laquelle sera commercialisé le premier TGV africain portera donc le nom de la « fantastique monture ailée » qui, dans la tradition islamique, a transporté le prophète de l’islam de La Mecque à Jérusalem, puis de Jérusalem au ciel.

L’ONCF annonce également qu’il « lance un concours pour la conception du logo du train à grande vitesse AL BORAQ, ouvert à toute personne créative pouvant et désirant apporter son empreinte ». Les modalités de participation et le règlement du concours ne seront disponibles qu’à partir du 16 juillet.

Dans son communiqué, l’ONCF indique que la LGV a été « mise en service technique le 19 juin  » et qu’elle est « entrée en phase de pré-exploitation  », pour une mise en « exploitation effective avant fin 2018  ».

Le 10 juillet, alors que le ministre des Transports, Najib Boulif, avait annoncé fin mai une mise en service de la LGV « après l’Aïd El Kebir », une source proche du dossier révélait à Telquel.ma qu’un problème de terrassement à 25 kilomètres de Tanger entraînerait un retard d’au moins deux mois.

Dans un communiqué diffusé le 13 juillet, l’ONCF confirme la présence d’« un affaissement ponctuel au niveau d’un remblai au sud de Tanger, décelé lors des derniers essais. Celui-ci s’est traduit par un mouvement des rails de quelques centimètres. Des travaux de traitement sont en cours afin de garantir le niveau de robustesse globale requis pour la grande vitesse, avant le démarrage de l’exploitation de la ligne, » soulignant que la «  mise en service commerciale interviendra durant “le dernier trimestre 2018”  ».

article suivant

RAM : Addou renonce-t-il à sa stratégie uniquement à cause des pilotes ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.