Mounia Bennani-Chraïbi : « Les autorités veulent fermer la parenthèse de la libéralisation » – Telquel.ma

Mounia Bennani-Chraïbi : "Les autorités veulent fermer la parenthèse de la libéralisation"

Professeure à l’Université de Lausanne depuis près de vingt ans, Mounia Bennani-Chraïbi nous livre son analyse de sociologue sur les condamnations des détenus du Hirak et les mouvements sociaux au Maroc.

Par

Discrète et plutôt rare dans les médias, l’auteure de Soumis et rebelles – Les jeunes au Maroc (CNRS Éditions & Le Fennec) et Résistances et protestations dans les sociétés musulmanes (Presses de Sciences Po) a réalisé, entre 2008 et 2017, plusieurs enquêtes sur l’engagement associatif et partisan, le «  carriérisme militant  », les mobilisations électorales, le Mouvement du 20-Février, et les situations révolutionnaires.

Un background académique qui permet à Mounia Bennani-Chraïbi (MBC) de porter un regard réfléchi sur les événements que connaît le Maroc depuis le début du mouvement de protestation à Al Hoceïma, le 28 octobre 2016. Hirak au Rif, à Zagora et à Jerada, implication croissante des femmes, boycott et réaction des autorités… MBC décortique le contexte socio-politique marocain.

Pensez-vous que le verdict prononcé contre les détenus du Rif aura un effet sur la poursuite des mouvements sociaux que connaît le Maroc ?

De fait, l’annonce du verdict suscite des mobilisations. Pour éviter l’extension du mouvement, les autorités tentent de les entraver et de les réprimer dans les localités jugées sensibles. Or, les effets.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Le PJD veut aller à la rencontre de partis algériens

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.