Lahcen Daoudi: "J'ai choisi d'assumer mes responsabilités"

Lahcen Daoudi a réservé ses premières déclarations suite à sa demande d'être déchargé de sa fonction ministérielle à TelQuel Arabi. Il affirme avoir choisi d'assumer la responsabilité de ses choix.

Par

Rachid Tniouni/TelQuel

Je suis dans mon bureau. Je travaille en attendant la fin de la procédure pour ma démission de mes responsabilités gouvernementales ». C’est la première déclaration qu’a faite Lahcen Daoudi à TelQuel Arabi, ce jeudi 7 juin. Le futur ex-ministre délégué aux Affaires générales avait demandé à être démis de ses fonctions après sa participation à un sit-in des salariés de Centrale Danone, mardi dernier, devant le Parlement.

« J’ai estimé qu’il était responsable que je démissionne », poursuit Lahcen Daoudi qui ne dit pas autre chose que le communiqué émis par sa formation politique, le 6 juin en soirée après une réunion extraordinaire de la direction du PJD. « Loin de toute volonté personnelle, je suis prêt à payer le prix de mes positions. Quand vous avez des principes et que les gens ne sont d’accord avec vous, il faut prendre une telle décision (démission, NDLR) », ajoute Lahcen Daoudi qui a comparé sa demande au geste de quelqu’un qui appuie sur le bouton du siège éjectable d’un avion.

« Il y a les positions du gouvernement et j’assume la responsabilité des miennes. J’ai donc estimé que je ne pouvais plus continuer et je n’attends le signal de personne. C’est la démocratie», ajoute-t-il. « Ne regrettez rien et ne vous réjouissez pas trop de ce que vous avez », répond Lahcen Daoudi quand on lui demande s’il regrette sa participation au sit-in des ouvriers de Centrale Danone.

Il conclut en affirmant qu’il s’était excusé auprès de Saad-Eddine El Othmani de ne pas avoir assisté à la réunion de la direction de son parti le 6 juin, arguant qu’il avait d’autres « engagements ».

(Par Ahmed Mediany)

article suivant

Rabat Business School (UIR) accueille 19 entreprises dans son “Corporate Advisory Board”