Hakim Benchamach en pole position pour succéder à Ilyas El Omari

Alors que la succession d'Ilyas El Omari comme secrétaire général du PAM se décidera lors d'un Conseil national du parti le 26 mai, le scénario d'une élection de Hakim Benchamach se dessine. Les détails.

Par

Hakim Benchamach, SG du PAM. Crédit : Yassine Toumi

Le nom du prochain secrétaire général du PAM devrait être connu le 26 mai, à l’issue d’un Conseil national extraordinaire. D’ores et déjà, il semble que la route pour succéder à Ilyas El Omari soit tracée pour Hakim Benchamach, actuel président de la deuxième Chambre du parlement.

« Benchamach est celui qui a le plus de chance de remplacer El Omari, notamment après sa réconciliation avec Fatima-Zahra Mansouri (présidente du Conseil national, ndlr) qui le soutient désormais » confie un cadre du parti à TelQuel Arabi.

Même son de cloche du coté du député et ex-président du groupe parlementaire PAM Abdellatif Ouahbi qui a affirmé vouloir soutenir la candidature de Benchamach, tout comme un certain nombre d’élus du parti à la première et à la deuxième Chambre.

Dans le même contexte, les sources de TelQuel Arabi ont révélé qu’ « il serait probable de voir Benchamach renoncer à son poste de président de la Chambre des Conseillers en faveur de l’ancien patron du PAM Mohamed Cheikh Biadillah ».

A l’heure où nous mettons en ligne, Samir Aboulkacim et Addi El Hiba sont les seuls cadres PAMistes à avoir déclaré être candidats.

 

à lire aussi

article suivant

Les 3 milliards de dollars de la LPL tirés pour maintenir les réserves de change