Furukawa, un géant de la fibre optique à Tanger

Inaugurée le 9 mai par Moulay Hafid Elalamy, l’usine tangéroise de Furukawa ambitionne de fournir le continent africain en fibre optique. Derrière cet investissement, un mastodonte industriel nippon. Visite guidée.

Par

L’ouverture de cette usine s’inscrit dans le cadre du Plan d’accélération industrielle initié en 2014 par le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy. 
Ici, lors de l’inauguration, 
le 9 mai, à Tanger. Crédit: TOUMI/TELQUEL

Après le montage de voitures pour le compte de Renault ou Peugeot, voici maintenant des industries de pointe qui choisissent le Maroc. Furukawa, le géant japonais de la fibre optique, vient en effet d’inaugurer son usine tangéroise mercredi 9 mai, en présence du ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy. Objectif : la conquête du continent africain.

Une success-story du pays du Levant

1884. L’homme d’affaires japonais Furukawa Ichibei crée une usine de fabrication de fils et une fonderie de cuivre, pour lesquelles il utilise des matières premières provenant d’une mine qu’il a rachetée au gouvernement japonais. C’est la naissance du groupe Furukawa. Plus d’un siècle plus tard, Furukawa — qui comprend notamment la société Fujitsu, spécialisée dans l’informatique, ainsi que Furukawa Electric, producteur de fibre optique — est l’un des quinze plus grands groupes industriels japonais. A mesure que la demande en fibre optique croît dans le monde, l’appétit de l’industriel japonais augmente….

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés