Au nom de la "réconciliation", Centrale Danone baisse ses prix pour le mois de ramadan

Suite à la campagne de boycott, initiée sur les réseaux sociaux depuis le 20 avril, Centrale Danone a décidé de baisser ses prix sur le lait frais et cherche à se réconcilier avec les consommateurs à l'occasion du mois de ramadan.

Par

Centrale Danone veut renouer avec les consommateurs. Suite à la campagne de boycott qui a visé le spécialiste des produits laitiers, Sidi Ali et Afriquia, Centrale Danone vient de décider, dans un communiqué publié le 16 mai au soir, de baisser ses prix du lait frais. « Le lait frais Centrale Danone dans sa nouvelle présentation ‘Zine Bladi’ sera disponible à un prix spécial de six dirhams pour l’achat de deux packs au lieu de sept dirhams« , indique le communiqué qui s’inscrit dans le cadre d’une campagne nommée « Khalina ntsalhou » (réconcilions-nous).

« L’entreprise achète le lait chez l’éleveur à un prix moyen de 3,60 dirhams par litre, auquel s’ajoutent les coûts des contrôles qualité, de la pasteurisation, de l’emballage et de la distribution. Dans un contexte où Centrale Danone réalise une marge inférieure à 20 centimes par litre sur le lait, une telle offre représente un effort significatif de l’entreprise et traduit sa volonté de réconciliation avec les familles marocaines à l’occasion du mois sacré de ramadan pendant lequel le lait se retrouve sur chaque table du ftour« , poursuit la communication du groupe.

Pour rappel, Centrale Danone avait présenté ses excuses dans un communiqué, diffusé le 2 mai, à propos des « propos excessifs » tenus par son directeur des achats. Ce dernier avait en effet traité les boycotteurs de « traîtres à la nation« . Depuis le lancement du boycott, le 20 avril dernier, Centrale Danone et Sidi Ali ont publié des communiqués pour répondre aux arguments des boycotteurs. Parmi les trois entreprises visées par le mouvement de contestation, seule Afriquia n’est pas encore sortie de son silence.

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains