Les noms de domaine marocains ont le vent en poupe

Les noms de domaine marocains ont le vent en poupe

Le premier observatoire annuel sur les noms de domaine comportant le suffixe ".ma" vient d'être publié. Elaboré conjointement par l'ANRT et de la DGSSI, le rapport vise à compléter les tableaux de bord trimestriels du régulateur. Il ressort de cette première itération que les noms de domaines ".ma" sont, plus que jamais, plébiscités.

Par

Le siège de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications. Crédit: DR

L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) vient d’annoncer la modernisation de ses outils de mesures des noms de domaines nationaux (.ma). Un observatoire annuel a ainsi été mis en place en coordination avec la Direction générale de la sécurité des systèmes d’information (DGSSI).

Ce dispositif complète les tableaux de bord trimestriels publiés par le régulateur, et a pour objectif de dresser un état des lieux du paysage des noms de domaine en « .ma ». Il fait notamment ressortir de nouveaux indicateurs, dont l’état sur les opérations effectuées sur les noms de domaine « .ma », le taux de conservation ou de renouvellement de ces derniers ou encore leur durée de vie.

Au 31 décembre 2017, le parc du « .ma » s’est établi à 67.082 noms de domaine enregistrés, soit un taux de croissance annuelle de 10% sur les dix dernières années. Le taux de renouvellement moyen des noms de domaine marocains est lui de 81%, tandis que leur durée de vie moyenne est de 5 ans. Ceci veut donc dire qu’un détenteur d’un nom de domaine national renouvelle en moyenne son rachat 5 années d’affilée. L’observatoire fournit donc un nouvel indicateur fiable permettant de jauger la longévité des sites domiciliés sur une adresse « .ma ».

Les données révèlent aussi que 61% des noms de domaine ont une durée de vie inférieure à 6 ans, quand la moyenne mondiale se situe aux alentours de 8 ans. A noter aussi que 86% des noms de domaine « .ma » sont enregistrés par des titulaires ayant renseigné comme lieu de résidence le Maroc. D’ailleurs, 50% sont localisés à Casablanca.

Dans 77% des cas, ils sont associés à un site web actif. Une nouvelle tendance qui met en exergue la popularité grandissante des noms de domaines marocains, alors que jusque-là, les suffixes « .com » ou « .net » (noms de domaines internationaux) étaient recherchés en priorité.

article suivant

Les députés suggèrent un fonds pour appliquer les jugements contre l’Etat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.