Sahara: Horst Köhler entendu par le Conseil de sécurité le 21 mars

L'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara participera à un briefing sur les provinces du sud qui aura lieu au Conseil de sécurité le 21 mars. Une rencontre qui intervient après de multiples entretiens entre l'ancien président allemand et plusieurs acteurs diplomatiques régionaux.

Par

Crédit: Mo Ibrahim Foundation

Un dernier point avant le mois d’avril, date du traditionnel vote pour le mandat de la Minurso. L’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Horst Köhler, participera ce mercredi à un briefing sur la question du Sahara au Conseil de sécurité de l’ONU selon le site spécialisé Security council report. Le chef de la Minurso, le Canadien Colin Stewart, nommé en décembre dernier, sera lui aussi présent lors de ce brief.

Discussions avec les acteurs régionaux

Il s’agit là du deuxième oral de Horst Köhler devant le Conseil de sécurité après la présentation d’un rapport par l’Allemand au mois de novembre dernier. Depuis la présentation du dernier rapport, l’ancien président allemand a tenu des rencontres avec des représentants du Polisario au mois de janvier dernier.

Début mars, Horst Köhler rencontrait une délégation marocaine à Lisbonne. Menée par le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, cette délégation était également composée d’Omar Hilale, représentant permanent du Maroc à l’ONU,  et des présidents des régions de Laayoune-Sakia El Hamra et de Dakhla-Oued Eddahab, Hamdi Ould Rchid et Ynja Khettat respectivement.

Lire aussi:  Sahara: Avec Köhler à Lisbonne, la relance du processus de négociation voulue par l’ONU est-elle possible ?

L’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU a également eu des entretiens avec des acteurs régionaux comme la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne, Federica Mogherini, rencontrée à Bruxelles au début du mois de janvier.

Toujours dans la capitale belge, l’ancien président allemand s’était entretenu avec le chef de la Commission paix et sécurité de l’Union africaine (UA), l’Algérien Smail Chergui. Le diplomate algérien avait également pris part à une rencontre entre Köhler et le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, tenue le 12 janvier à Kigali.

La capitale rwandaise avait également abrité une rencontre entre l’ancien président allemand et le président rwandais Paul Kagame, actuel président en exercice de l’UA.

Le briefing de Horst Köhler devant le Conseil de sécurité de l’ONU, initialement prévu pour le mois de février, se tient à quelques semaines de la présentation du très attendu rapport du secrétaire général de l’ONU sur le Sahara devant le Conseil de sécurité. L’instance onusienne devra décider, à la lumière de ce rapport, si elle prorogera ou non le mandat de la Mission des Nations Unies pour le Sahara (Minurso) qui prendra fin le 30 avril.

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation