Le ministre de la Santé promet des poursuites contre les agresseurs de personnel médical

Suite aux agressions répétées visant le personnel de plusieurs centres hospitaliers, le ministère de la Santé annonce dans un communiqué des poursuites contre les auteurs de ces actes.

Par

couloir d'hôpital
Photo d'illustration. Crédit : Yassine Toumi

Après une série d’agressions à l’encontre de plusieurs professionnels de la santé dans l’exercice de leurs fonctions, le ministère de la Santé annonce dans un communiqué publié ce jeudi son intention de poursuivre en justice les agresseurs.

La réaction du ministère fait suite aux attaques ayant visé une infirmière du service des urgences du CHU Ibn Sina de Rabat le 26 février dernier, une technicienne en radiologie médicale au CHU Hassan II de Fès lundi soir,  et le directeur du centre hospitalier de Salé mardi.

Sans toutefois détailler davantage la nature des agressions, le ministère dénonce des « comportements ignobles et irresponsables » et affirme « qu’aucune tolérance, ni indulgence ne seront admises lorsque des personnes se permettent d’humilier, d’insulter les cadres des établissements de santé ou de viser des établissements de santé, par des actes de vandalisme, de destruction ou de pillage« . Le sujet n’est d’ailleurs pas nouveau. Nous publiions déjà en 2015 un témoignage d’un professionnel de la santé suite à une agression.

Lire aussi : Agressions dans les hôpitaux au Maroc : des médecins témoignent

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.